Super mario, c'est moi ....

Je suis à mi-chemin des travaux entrepris et c'est poilant. Ce qu'il y a de bien quand on débute dans un truc, c'est que l'on apprend très vite et beaucoup.

On fait des erreurs assez marrantes.

Par exemple : peindre un plafond c'est facile, il suffit d'un rouleau et d'un manche téléscopique ; oui, mais .... quand on achète le mauvais rouleau (manche en bois bien dense, bien lourd et surtout pas creux) : 

 

d70440094b107d43077adc589a719647.jpg

 
Ce qui fait que le seul rouleau disponible est celui servant à laquer et lazurer des petits meubles ; c'est au fond un peu comme vouloir peindre un plafond avec un coton-tige ..... oh les nerfs et les crampes au poignet  ....
 
23f9124f4385a8c28ded0bdbd665cf8e.jpg
 
 Ridicule ..... Un peu plus long (groumpff ....) mais bon... deux couches croisées, la dernière dans le sens de la lumière et hop ! Quoique depuis, avec plus de 4 mètres de hauteur sous plafond, le manche a trouvé son utilité :
 
 
 
d8e04e030611f9cfb2a92d5e005fe12e.jpg
 
Ah ... décoller un vieux papier-peint ... si on écoute les vendeurs de castoche, rien ne vaut une bonne decolleuse à papier - peint ; ça coute un bras mais "il-vous-la-faut". The must have. A les écouter, la vie ne vaut pas la peine d'être vécue sans c'te bête ...
 
Mais bien sur ... le pschit qui sert pour le linge et les plantes (0, 99 € chez IKEA), une éponge à vaisselle (oui, parce que les grosses de chantier, non seulement elles sont chères mais elles sont surdimensionnée pour une main féminine) et un bon couteau à sushi (ici, 4 € en solde chez MONOP') et hop hop hop ! Le double effet kiss cool du couteau ....
 
Ah oui, les quantités .... j'avais bien fait mon petit calcul , mes petits schémas : 
 
6fcbe8280f3d7de09d8e22c425469877.jpg
 
C'est oublier l'état pitoyable des murs .... donc du mini-pot d'enduit (style " j'ai 3 ou 4 trucs minuscules à reboucher"), on est retourné par deux fois en chercher. J'entame allegrement mon 4 ème kilo d'enduit. Je me suis un peu trompée dans les quantités ... ce qui m'a valu d'essuyer quelques quolibets  ...
 
 
5051a34e88c3b7790ac4698a5d4872e6.jpg
 
Mais le plus dur c'est la poussière et les cartons ...
 
 
b226da1b44028a947475811d2e7145e9.jpg
© Disney
 
 
 Alalalala... demain est un autre jour comme disait M'ame Scarlett. Ce WE, activité socratique et début du béton ciré. 
 
 

Commentaires

  • Hyp hyp hyp... pour kermit-caro, reine du brush mural!!! je trouve que tu prends bcp de précaution avant de nous montrer tes photos.... Allez on critiquera pas trop!!! On sait comme c'est dur!!!

  • hey, couillosti !!! le travail n'est pas fini tout betement

  • courage ! et la prochaine, tâche de t'équiper comme il faut... les travaux, c'est usant, mais avec les mauvais outils, ça devient carrément énervant... je dis ça, mais il y a 3 semaines, j'ai repeint le plafond de la chambre avec un petit rouleau perché sur un tabouret... bref...

  • voila ... les baches aussi fines que du papier à cig' qui se dechirent ... les instruments trop lourds (quand on sait que 60 % des bricoleurs sont des bricol' girls ....), la peinture soit disant sans odeur mais qui sent encore 15 jours apres ....

Les commentaires sont fermés.