• Les playmobils se cachent pour mourir ...

    suicide-playmobil.jpg

     

    Bidididididididp .... attention, on replonge pour quelque jours de coma .... Mercredi, j'ai décidé de déménager et donc ce W-End c'est cartons et cie .... 23 mois dans les mêmes murs .... Arg ! Rapido, allegro, buenissimo .... j'étais en conflit avec mon bailleur depuis plusieurs mois et il a craqué (normal, j'ai un trés bon avocat (^^).

    Pour l'instant, c'est tout blanc là bas .... Côté déco, yapluka.

    A un de ces 4 si tout fonctionne ...... je dis ça, je fais la martyre mais j'ai le wifi.... donc aucune chance d'échapper à mes posts intuitifs et profonds. et sensibles.

    psssst : la photo c'est parce que mon blog buggue de nouveau ; moi, ça va, j'ai même acheté des schtroumpf aujourd'hui !

  • Missing blogueur .....

    Chuis toujours en vie - STOP - blog en semi coma - STOP -arretez tout - STOP -

    Miss le bazar marseillais m'a envoyé les huissiers afin de me sommer de bloguer ... Evidemment, je les ai reçus à coup de fusil mais , oui, c'est vrai, je ne blogue presque plus ....

    Que voulez - vous, il y a la vie, le travail (cette année, j'ai décidé de faire péter le plafond de mon livret A !) et puis aussi le travail, le travail et le travail. D'où un manque de temps évident ; on ne le dira jamais assez, mais bloguer, c'est du travail....

    Quoi de neuf depuis un mois ? des travaux qui n'avancent pas (ben, j'attends toujours le chèque de l'assureur, celui qui devait arriver sous dix jours !!!!), des projets en cours, des projets avortés, des idées (et puis des idylles comme dirait Claude NOUGARO), de l'electromenager qui meurt et puis qui ressucite .... Vivre c'est tuant, finalement ....

    Je n'ai donc le temps de rien (même pas de faire les poub', c'est dire...). Si j'avais du temps, je réaliserai ceci :

    68589136.jpg

    ça se trouve là : http://augustepremier.canalblog.com/

    c'est une bête boite à oeufs découpée et destroyée afin d'être montée sur une guirlande de loupiotes.

    Allez, avouez, je vous ai manqué hein ?

    Jamais vous ne vous debarrasserez de moi, jamais ....