Born to be wiiiiiiiiiiild ....

Les années passent et on ne change pas vraiment .... je redemenage, onze mois après le précédent démenagement .... donc, je trie , je jète, je suis dans les travaux .... 

La bonne nouvelle c'est que je réintègre mon ancien quartier et ses poubelles d'enfer. Pas plus tard que ce WEnd, une mega plante et un tapis. 

Je pars, je reviens, je finis les travaux, je profite encore de la plage jusqu'à fin octobre (ça fait bisquer, hein ??? ) et d'ici là : soyez sages ....

100_1056.JPG

csb

Commentaires

  • Salut,
    heuuuu!!!!! c'est ou ton quartier.
    Je plaisante, chez nous aussi,
    peut-être pas juqu'à fin octobre, mais fin septembre.
    Quoique hier elle était fraîche.
    Mais il y a encore le soleil et la chaleur.
    Et bien tu as fait une bonne récup, a ce que je vois.
    Va falloir que je fasse un tour dans mon quartier, pour les poubelles.
    Bisous
    Bonne fin de journée.
    Marina

  • * se la pète interieurement mais fait comme si ...* : il est chouette mon quartier , hein ??? c'est l'avantage des quartiers historiques , c'est petit, le systeme de ramassage est empirique et les gens ont des sous !!!!!!!
    là, j'ai poussé des hiiiiii de joie en voyant le prix sur la plante 39, 90 €. rhaâââââ...
    il y a une petite dame qui jete ts les wend et elle commente ses depots ; l'autre jour sur un sac contenant des coupons de tissus , il y avait écrit "bons tissus" !!!
    on s'marre bien ....

  • et ben ouiiiii je bisque ! pas pour la plage, non ! pour ça je suis vernie ET bronzée moi aussi ! non pour les poub tè vè ! ça fait des mois que je cherche à quitter mon quartier de pauvres !mais j'y l'ai pas lé CDI ! alors je fais peur aux proprios !têtue, tenace, je refuse de faire des faux du coup les belles demeures dans les beaux quartiers me passent sous le nez ! et les seuls trucs intéressants que l'on trouve dans le tas d'ordures du coin, et bé c'est moi qui les dépose !!!

  • je te rassure , ici c'est pas mieux , moi non plus le CDI je l'ai pas et je suis cernée par des imposables à l'ISF d'où les poub.

Les commentaires sont fermés.