picasso

  • un geste de génie

    Comme chaque trimestre, le CG13 propose une nouvelle expo sur le cours. Apres le thême de la chevelure et les travaux photographiques de deux photographes , bien que le thême de l'année était celui de la feminité, depuis aujourd'hui une expo sur PICASSO (encore ???) est proposée du 10 juillet au 27 septembre.

    Cette fois ci, par de parallele avec d'autres artistes ou de tableaux gigantesques mais tout simplement la découverte d'une nouvelle technique à partir de 47 par le touche à tout de génie, en l'espèce la céramique ainsi que la virtuosité du mouvement de son pinceau grace à la technique utilisée par HG CLOUZOT pour les besoins du film "le mystère Picasso".

    Bref, très jolie expo enrichie de photos de BRASSAÏ et de QUINN ainsi que de photos du tournage du film (très étonnant de voir la simplicité d'un homme travaillant ses toiles en short, espadrilles et torse nu, au milieu de technicien entrain de fumer une cigarette, celles là même qu'on ne peut approcher aujourd'hui !)

    Lien : http://www.cg13.fr/cadre-de-vie/culture/les-expos-du-cg13.html     (l'expo est gratuite)

    f9cb7def16de52dc015705de2978030b.png
    ©CG13

     

  • Etoiles

    J'ai oublié de parler de l'expo PICASSO CEZANNE à laquelle je suis allée.

    Ouverte depuis le 25 mai, elle vaut vraiment le deplacement tant par la richesse des collections proposées que par l'originalité de certains rapprochements. 

    A tout seigneur, tout honneur, j'ai debuté par une visite tres matinale à l'atelier des Lauzes dessiné et peint par CEZANNE lui - même (il aurait sans doute fait un excellent architecte ; j'ai adoré son ingenieuse trappe à grand tableau !)  et demeuré en l'état depuis sa mort. La Guide est passionnée et passionnante puisque la visite prevue pour 30 mn a duré 1 h 20 !

    C'est délicat, plaisant, joyeux (j'ai visité en compagnie d'un petit groupe de gens venus de Belgique et tres en forme !). La modestie de certains objets rapportée à leur reproduction sur toile (parfois même sur de la toile à matelas) est surprenante. C'est CEZANNE tel qu'il était vraiment. J'ai aussi eu l'impression d'entrer chez mes parents tellement les objets du quotidien et du coin sont présents dans leur plus simple expression. 

    Les photos sont malheureusement interdites (on vous precise que les photos representant les lieux sont en vente au rez de chaussée). Evidemment, il a fallu que j'entende le mot "interdit" pour degainer discretement mon tofeur numerik dans le Jardin. Cela n'a pas eu l'air de deranger l'un des responsables qui s'est ecarté, histoire que je cadre bien une plante en pot  :

    f33f07ab04a51c67f689d1f277f1e9c2.jpg

    Lire la suite