Y a pas que les viking ....

Encore eux, y a le sud aussi ....

En période de fêtes ici, au final, on mange pas tellement. Mais y a deux trois choses sur lesquelles on ne transige pas à commencer par les navettes et le gibassier ... attention, photos : 

 

88b762bb1f768da685598a42bee54759.jpg
b79073e9240d9cfa84319544e1b1c9bd.jpg

(photos trouvées sur google)
Le premier, le gibassier, c'est sacré. Comme les navettes, y a autant de recettes que de familles .... c'est typique du coin puisqu'ici nous n'avons pas de vache donc pas de lait, pas de beurre (rha! la cuisine au beurre, quelle horreur .... ) mais on a des olives et des idées ...
 
Voici une recette  (mais il y en a des dizaines ) :
 
Ingrédients:
500g de farine T65
100g de sucre
100g d'huile d'olive
30g d'anis en grains
25g de levure de boulanger ou 1 sachet de levure déshydratée
1 pincée de sel
1 verre d'eau tiède

facultatif :
5cl d'eau de fleur d'oranger et 1 jaune d'œuf
 
Préparation:

- Délayer la levure dans un demi verre d'eau tiède.
- Mettre 100g de farine dans un bol et incorporer le mélange d'eau et de levure afin d'obtenir une pâte légèrement molle.
- Mettre dans un endroit tempéré et laisser doubler de volume (environ 1 heure ) ... Ce sera votre levain.
- Faire fondre le sucre dans un demi verre d'eau.
- Mettre la farine restante dans un grand saladier. Ajouter le sucre fondu, l'huile, l'anis, le sel, la fleur d'oranger. Mélanger.
- Incorporer votre levain et travailler la pâte jusqu'à ce que la pâte se décolle du plat.
- La laisser lever jusqu'à ce qu'elle double de volume( environ une heure).
- La retravailler pendant 5 mn.La séparer en deux boules.
- Fariner légèrement une plaque et étaler les pâtes sur un centimètre d'épaisseur. Avec une lame de rasoir, faire des incisions sur la surface de la pâte.
- Laisser lever à nouveau (environ 1 heure ).
- Préchauffer le four (facultatif : passer le jaune d'œuf sur la surface des gibassiers).
- Cuire environ 15 mn à four chaud.
 
 °°°---°°°
 
Quant aux navettes, alors là on rigole pas du tout .... il y a même une thêse de doctorat qui a été soutenue car en deux millenaires, on ne connait toujours pas sa signification précise ; Certains pensent qu'elle represente le berceau de Moïse dérivant sur l'eau, d'autres qu'il s'agit d'un éloge de la maternité et de la feminité (la navette representant un sexe féminin). Bref, on ne sait pas mais ici s'offrir des navettes pour le début de l'an (comme les fruits confits), c'est un passage obligé.
 
Voici aussi une recette : 
 
Ingrédients (pour 8 personnes) :
- 750 g de farine
- 1/2 paquet de levure chimique
- 70 g de beurre ramolli
- 3 oeufs battus en omelette
- 350 g sucre en poudre
- 1 cuillère à soupe d'eau de fleur d'oranger
- 1 pincée de sel

Préparation :

- Mettre dans un saladier la farine, mélangée à la levure chimique.
- Faire une fontaine, mettre au milieu le beurre ramolli, les oeufs battus, une pincée de sel, le sucre en poudre et l'eau de fleur d'oranger.
- Mélanger le tout à l'aide d'une spatule, en partant du milieu, puis avec le bout des doigts.
- Rajouter un peu d'eau si nécessaire pour obtenir une pâte bien liée.
- Former une trentaine de gâteaux en forme de bateau. Façonner les 2 extrémités en pointe et évider le milieu avec la pointe d'un couteau.
- Cuire à four moyen pendant 20 minutes environ. Les détacher de la plaque dès la sortie du four.
 
Certains patissiers cumulent et font des gibassiers en forme de navette hi hi hi ... 
 
Restent les calissons mais eux sont (carrement !) bénis. Mais là inutile de donner une recette, c'est trop compliqué .... 

Commentaires

  • Pas de canistrelli, pas de navette, (maintenant avec ta recettes je vais m'y mettre) mais un bon gibassier maison appelé aussi par chez moi "pompe à lhuile".... mais tout va bien je redescend demain.... bon bout d'an!!

  • Ey! c'ste possible, les navettes ont les appel aussi "zezettes"??? ma chef me avait apporté un jour de retour de vacances à Béziers?.....

  • alors, ça je sais pas du tout mais meme ici on a plusieurs noms differents . les beignets par ex, à lyon, on parlera de bugnes , ici d'oreillettes ou de ganses et ds les alpes, on appelle ça des merveilles ... comme l'a dit lau, le gibassier, certains l'appellent comme ça ou pompe ou pompe à l'huile d'olive ou brioche tout betement. va falloir que j'aille à beziers verifier sur place ...
    qqsoit le nom, c'est booooon ....
    bon bout d'an, à l'an que vin comme ont dit ici, et si on est pas plus ...

  • Eh bé ça rigole pas chez vous ^^

    J'en apprends des trucs, je ne connaissais ni l'un ni l'autre

    Ici rien de tout ça, juste le cougnou le jour de Noël

  • non, mais , attends , j'ai pas tout detaillé ; ici , on fait treize desserts differents pour neol, pas un, treize (reste raide !) madame !!!!
    le cougnou ??????????? mékézako ???

Les commentaires sont fermés.